Une crypte...

Un test grandeur nature

Située en plein centre de Montréal, au cinquième étage d’une bâtisse imposante et réputée pour son influence dans le milieu de l’Art contemporain et actuel pendant plusieurs décennies (Place des Arts - Montréal), notre galerie du Belgo (suites 523 - 521) constituait une assise fondamentale pour le déroulement de notre travail. Elle a fermé ses portes en mai 2016, après une longue suite de fermetures de galeries et centres d'art à notre étage.

Nous y avons convié bon nombre de visiteurs venus découvrir différents types d'expositions et d'évènements, notamment lors des Journées de la Culture, des Nuits Blanches et autres évènements culturels.

Après presque 10 années passées au Belgo, plus de 55.000 visiteurs ont pu découvrir le travail de Diego Piccini da Todi, ainsi que certaines réalisations du studio graphique éponyme dans cette même galerie (6000 à 8000 personnes par an, fourchette basse).

L'objectif de la galerie consistait à éprouver différentes techniques, aborder différents thèmes, présenter un ensemble cohérent d'oeuvres à travers différents cycles mais surtout se confronter au public en situation... sans filet.

Une base très solide était désormais mise en place... Une fois cette base constituée, Diego Piccini da Todi a repris début 2017, un nouveau cycle de créations.

L'ouverture d'un nouvel espace courant 2020-2021 est toujours prévu au Canada ou en Europe. Les expositions de Diego Piccini da Todi se poursuivront entre temps dans différents lieux et sur Internet (Web Expo).

Expositions

Eroticall I
Photographie (différents formats)
Février 2008